Accueil Animaux 3 manières pour enlever des verrues chez un chien : comment s'y...

3 manières pour enlever des verrues chez un chien : comment s’y prendre ?

Plusieurs d’entre nous possèdent des chiens domestiques, et il n’est pas rare qu’ils soient exposés aux différentes infections et maladies. Tout comme nous, il arrive à ces petites bêtes d’attraper une verrue, la verrue étant une petite tumeur cutanée bénigne.

Faut-il dans ce cas, la soigner et l’enlever ? La réponse dépend de la verrue justement. Mais qu’est-ce qu’une verrue et à quoi est-elle due ?

Tout savoir sur les verrues de chiens

Les verrues, également appelées des papillomes, sont en fait des excroissances de petite taille qui apparaissent sur les muqueuses comme les gencives ou la peau du chien. Ce sont par conséquent des tumeurs bénignes mais il est important de les surveiller avec un vétérinaire car elles peuvent être confondues avec d’autres lésions plus sérieuses.

Les papillomes sont contagieux, ils se transmettent d’un chien à un autre via une surface contaminée ou par contact direct. Cependant, ils ne pénètrent pas dans la peau à moins que les muqueuses présentent une microlésion ou plaie.

Il existe deux types de papillomes chez le chien :

  • les papillomes exophytiques en forme d’un chou-fleur ;
  • les papillomes inversés en forme de petites plaques avec un pore central.

Les deux types peuvent prendre différentes couleurs que ça soit en noir, marron, blanc ou rosé, ils peuvent être isolés ou présents en très grand nombre.

Comment enlever les verrues chez un chien

Avant de prendre une quelconque décision, il faut prendre votre animal de compagnie chez un vétérinaire afin d’évaluer la verrue. Il confirmera si l’excroissance est une verrue ou non, il en examinera l’apparence et vérifiera également si la verrue pose un problème ou pas. Dans le cas où vous n’êtes pas obligé de l’enlever, il faut toutefois la surveiller bien qu’elles soient souvent inoffensives.

Les différentes méthodes de traitement sont décrites comme suit :

Un traitement de façon holistique

Le Thuja par exemple, est un traitement homéopathique qui ne présente pas de danger pour la majorité des chiens. Vous pouvez également donner à votre chien des cachets de lysine, 500 mg par jour autant de jours que possible jusqu’à ce que la verrue disparaisse. L’huile de ricin à son tour pourrait ramollir les verrues chez un chien et ainsi réduire l’irritation. Justement, la réduction de l’irritation empêche le chien de se gratter et donc il y a moins de risque d’ouvrir la verrue. Pour ce faire, il est important d’utiliser un doigt propre ou un coton-tige, la posologie étant d’une à eux fois par jour jusqu’à disparition de la verrue.

L’utilisation du vinaigre de cidre

Bien qu’il soit un traitement holistique, il reste tout de même très efficace, contrairement aux autres produits dont on n’a pas encore déterminé et confirmé l’efficacité, la procédure n’est pas douloureuse mais elle peut créer des picotements. Pour traiter la verrue de cette manière, il suffit de verser une petite quantité dans une tasse et badigeonner la peau autour de la verrue avec de la vaseline afin de la protéger. Utilisez ensuite un compte-goutte et versez deux à trois gouttes du vinaigre sur la verrue. Répétez l’opération trois à quatre fois par jour.

Traitement médical

Sous avis du vétérinaire, il pourrait s’agir par exemple de donner de l’azithromycine au chien, de passer par une intervention cryogénique ou encore une ablation.

Rétention d’eau que faire : comment s’en débarrasser?

La rétention d'eau touche généralement les personnes ayant du mal à éliminer l'eau. Cela veut dire que leurs corps stockent cette eau dans certaines...

Comment choisir son programme TV demain ?

Vous souhaitez vous divertir ou vous détendre ? Rien de mieux pour cela que de regarder la télévision depuis chez soi, que ça soit...

Notre sélection de filtre de réalité augmentée les plus marrants

De nos jours, la technologie n’a jamais été aussi présente, et, pourtant, elle ne cesse de nous impressionner par les diverses possibilités qu’elle nous...