Réformes en vue : ces changements (retraite et plus) vont tout bouleverser

Le gouvernement a mandaté le Conseil d'Orientation des Retraites (COR) pour examiner une réforme des certaines dispositions relatives à la retraite, telles que la pension de réversion.

© UPC.fr - Réformes en vue : ces changements (retraite et plus) vont tout bouleverser

Alors qu’il devrait présenter ses recommandations d’ici la fin de l’année, il a d’ores et déjà envisagé plusieurs hypothèses pour adapter ces droits aux évolutions sociétales.

Les questions de réforme reportées par le gouvernement #

Le gouvernement a choisi de reporter la question de la réforme de la partie de la retraite du conjoint défunt versée au conjoint survivant ou les droits accordés aux parents pour la naissance des enfants. Avant de décider d’une éventuelle transformation de ces dispositions, l’exécutif a chargé le COR d’étudier la nécessité d’adapter les droits familiaux et conjugaux en matière de retraite.

Des changements déjà en vue #

Néanmoins, quelques modifications transparaissent déjà, notamment rendre plus claires ces dispositions et réaffirmer leurs objectifs : compenser les effets des enfants sur les carrières et répartir vers les basses revenus. Il permet en premier lieu aux mères d’obtenir des trimestres gratuits pour la naissance et l’éducation de leur enfant, leur permettant de partir plus tôt en retraite sans diminution de prestations.

À lire Bonne nouvelle (retraite) : un héritage amélioré pour les bénéficiaires de l’Aspa

Vers une simplification des dispositifs

Dans une démarche de simplification, il serait possible d’envisager la convergence des dispositions entre régimes, selon le COR. Constatant que le taux d’emploi moyen des femmes chute sensiblement après la naissance d’un troisième enfant, le COR envisage d’accorder davantage de trimestres à partir du troisième enfant.

Possibilités d’amélioration des pensions étudiées #

Une possibilité serait également de ne plus accorder de trimestres pour la naissance des enfants mais d’augmenter les pensions à la place, ce qui permettrait de mieux prendre en compte les effets des enfants sur les carrières des femmes comme l’énonce le document du COR.

Nouvelles règles en débat

Ces nouveaux modes de calcul pourraient être associés à une autre disposition : l’augmentation des pensions pour les parents ayant plus de trois enfants. Le COR interroge plusieurs possibilités comme restreindre cette augmentation uniquement aux parents ayant connu des interruptions de carrière ou introduire des conditions de ressources ou adapter les taux d’augmentation en fonction du nombre d’enfants.

Sous certaines conditions, cela permet aux parents qui ont cessé de travailler pour élever leurs enfants d’être considérés comme toujours employés. Désormais, le Conseil d’Orientation des Retraites va travailler à affiner ces options et quantifier leurs impacts avant de présenter ses conclusions au gouvernement d’ici la fin de l’année.

À lire Allocations seniors : toutes les astuces pour booster votre (petite) retraite

UPC.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :