Augmentation de 5 % sur les pensions de retraite : découvrez les conditions pour en bénéficier

Dans le but d'offrir un soutien financier aux retraités ayant des enfants à charge, Agirc-Arrco a mis en place une majoration de 5 % sur les pensions de retraite.

© UPC.fr - Augmentation de 5 % sur les pensions de retraite : découvrez les conditions pour en bénéficier

Toutefois, cette surcote n’est pas accessible à tout le monde et certaines conditions doivent être remplies. Dans cet article, nous vous présentons les critères d’éligibilité pour profiter de cette augmentation.

Retraite : une surcote de 5 % pour les parents retraités #

Pour bénéficier de cette nouvelle majoration de la pension de retraite complémentaire, il est impératif d’être âgé d’au moins 63 ans. Les parents retraités peuvent ainsi profiter d’une surcote de 5 % par enfant à charge. De plus, cette majoration s’applique aux retraités qui ont au moins un enfant à charge. Cette catégorie comprend les mineurs, les étudiants âgés de 18 à 25 ans, ainsi que les enfants handicapés avant l’âge de 21 ans.

Chaque année, Agirc-Arrco adresse un document aux parents retraités pour vérifier si leur enfant est toujours dépendant d’eux. En plus de remplir ce document, l’assuré doit fournir une preuve que son enfant reste sous sa responsabilité. Il convient de noter que cette disposition ne s’applique pas aux fonctionnaires, qui ne bénéficient pas de trimestres supplémentaires pour l’éducation d’un enfant.

À lire Retraite Agirc-Arcco : Pourquoi l’accès à votre espace personnel est crucial pour vos impôts ?

La majoration familiale est cumulative #

Cette bonus de retraite se cumule en fonction du nombre d’enfants à charge, multipliant ainsi son impact. Ainsi, avec deux enfants à charge, la majoration atteint 10 %, et elle monte à 15 % avec trois enfants, avec des augmentations proportionnelles au nombre d’enfants sous la responsabilité du retraité.

Retraite : le passage du relais entre les majorations de 5 % et 10 %

Il est important d’évoquer le concept de passage du relais entre les augmentations de 5 % et 10 %. La majoration familiale de 5 % est temporaire et ne s’applique que tant que le retraité a un enfant à charge. Une fois que l’enfant devient indépendant, la surcote de 5 % prend fin. Cependant, si le retraité est éligible à la majoration de 10 %, elle prend le relais une fois la surcote de 5 % n’est plus appliquée. Rassurez-vous, si vous avez encore un enfant à charge mais que vous avez eu trois enfants, vous bénéficierez directement de la majoration la plus avantageuse.

Les conditions d’éligibilité pour toucher cette augmentation #

Pour être éligible à cette surcote sur votre pension de retraite complémentaire, il est indispensable de respecter certaines conditions :

– Avoir au moins 63 ans : L’âge est un critère important pour bénéficier de cette majoration. Vous devez être âgé d’au moins 63 ans pour y prétendre.

À lire Revalorisation des pensions de retraite complémentaire Agirc-Arrco : comment et quand elle est appliquée en 2024 ?

– Avoir des enfants à charge : Cette surcote concerne uniquement les parents retraités ayant au moins un enfant à charge, qu’il soit mineur, étudiant ou handicapé avant l’âge de 21 ans.

– Fournir des preuves : Il est impératif que vous fournissiez des justificatifs attestant que votre enfant est toujours à votre charge. Cela peut se faire lors du renouvellement annuel du document Agirc-Arrco.

La majoration de 5 % sur les pensions de retraite complémentaire est une excellente nouvelle pour les parents retraités ayant des enfants à charge. Toutefois, il est primordial de respecter les conditions d’éligibilité pour en bénéficier. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre caisse de retraite complémentaire pour obtenir plus d’informations et ainsi profiter pleinement de cette augmentation.

UPC.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :