Hausse de l’AAH en 2024 : quel impact sur les bénéficiaires ?

Les personnes en situation de handicap sont parmi les plus vulnérables de notre société. Pour leur garantir un minimum de ressources, l'État leur verse une Allocation aux Adultes Handicapés (AAH).

© UPC.fr - Hausse de l’AAH en 2024 : quel impact sur les bénéficiaires ?

Qu’est-ce que l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) ? #

Il s’agit d’une aide financière accordée par la Caisse des Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA). L’AAH est indispensable pour réduire les inégalités et favoriser l’inclusion sociale et professionnelle des personnes handicapées.

Qui peut bénéficier de l’AAH et comment est-elle attribuée ? #

Pour être éligible à l’AAH, certaines conditions doivent être remplies concernant le handicap, l’âge, la résidence et les ressources. Le taux de handicap doit être confirmé par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH). On distingue deux catégories de bénéficiaires : ceux ayant un taux de handicap d’au moins 80% et ceux ayant un taux compris entre 50% et 79%. La durée d’attribution de l’AAH varie selon le taux de handicap. Toutefois, les individus ayant un taux de handicap d’au moins 80% depuis le 1er janvier 2020 font exception à cette règle.

Revenus pris en compte pour l’AAH

La CAF calcule le montant de l’AAH en fonction des ressources du bénéficiaire et de son foyer. Cela concerne, par exemple, les personnes qui :

À lire Retraite Agirc-Arcco : Pourquoi l’accès à votre espace personnel est crucial pour vos impôts ?

  • cessent de travailler pour s’occuper d’un enfant de moins de 3 ans ou de plusieurs enfants ;
  • sont au chômage et ne perçoivent aucune indemnisation ;
  • sont sans emploi et bénéficient de l’AAAAH ;
  • perçoivent le RSA (Revenu de Solidarité Active).

Dans ces cas, le revenu professionnel n’est pas pris en compte par la CAF lors de la détermination de l’AAH tant qu’il est inférieur au montant de cette dernière. Par ailleurs, en cas de séparation, divorce ou veuvage, les revenus des anciens conjoints ou partenaires ne sont plus pris en compte à partir du mois suivant. 

Augmentation de l’AAH en 2024 : quel montant toucheront les bénéficiaires ? #

En 2024, l’AAH connaîtra une augmentation de 4,6%, comme annoncé par le Ministre de l’Economie, Bruno Le Maire. Cette hausse portera le montant de l’AAH à 1 016 euros par mois pour une personne seule sans ressources. D’ici là, il faudra se contenter de 971,37 euros.

L’impact de la hausse sur les bénéficiaires

Cette augmentation de l’AAH est une bonne nouvelle pour les personnes en situation de handicap, qui verront leur pouvoir d’achat s’améliorer. Toutefois, cette hausse doit être considérée avec prudence, car elle ne bénéficiera pas forcément à tous les bénéficiaires de manière équitable.

En effet, la prise en compte des ressources du foyer et les conditions d’éligibilité à l’AAH peuvent varier selon les situations individuelles. Ainsi, certains bénéficiaires pourront constater une hausse plus importante que prévue, tandis que d’autres n’en bénéficieront que partiellement ou pas du tout.

À lire Revalorisation des pensions de retraite complémentaire Agirc-Arrco : comment et quand elle est appliquée en 2024 ?

Quelles perspectives pour l’avenir ? #

L’augmentation de l’AAH en 2024 est une avancée positive pour les personnes en situation de handicap, mais il est essentiel de continuer à travailler sur l’inclusion et l’égalité des chances pour ces dernières. Des mesures supplémentaires, telles que le renforcement de l’accessibilité aux lieux publics, un meilleur accompagnement vers l’emploi et une meilleure prise en charge des besoins spécifiques, devraient également être mises en place pour améliorer la qualité de vie des personnes en situation de handicap.

Enfin, il est crucial de rappeler l’importance de lutter contre les stéréotypes et les idées reçues concernant le handicap, afin de favoriser une société plus juste, tolérante et solidaire.

UPC.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :