Accueil Auto Moto Assurance auto résiliée : comment trouver un nouvel assureur ?

Assurance auto résiliée : comment trouver un nouvel assureur ?

Tout comme l’assuré, l’assureur a également le droit de rompre le contrat d’assurance pour plusieurs raisons, stipulées clairement dans le code des assurances. Il est toutefois très désavantageux pour les assurés de se faire résilié, car cela diminue leurs chances de trouver de nouvelles assurances auto pour les prendre en charge. Comment faire si vous avez été résilié de la part de votre assureur auto ? Quelles solutions se présentent à vous ? On vous dit tout à travers cet article !

Se faire résilier par son assureur, pour quelles raisons ?

Contrairement à ce que la majorité pense, la résiliation ne se fait pas sous la décision de l’assuré uniquement mais toute la compagnie d’assurance. En effet, la décision est prise collectivement et dans le cadre des lois du code des assurances. Une résiliation peut se faire pour plusieurs raisons, les voici ci-dessous :

  • Une augmentation des sinistres autos,
  • une tentative de fraude,
  • une suspension du permis de conduire,
  • un retard important dans le paiement des cotisations,
  • une fausse déclaration.

À noter que quelque soit la raison, l’assuré est averti de 8 jours jusqu’à 1 mois avant la fin de son contrat. Pour les tentatives de fraude et les fausses déclarations, l’assureur à le droit de mettre fin à votre contrat d’assurance dans les 8 prochains jours. Quant au non paiement, la compagnie vous enverra en premier un avertissement par lettre recommandée avec un délai d’un mois pour payer vos cotisations. Si après le délai donné vos cotisations restent impayées, l’assureur aura le droit de vous résilier tout en gardant les cotisations à votre charge même après fin de contrat.

Est-ce possible de résilier son assurance auto ?

Dans certaine situations, le motif de la résiliation d’une assurance auto peut sembler injustifié. Il est toutefois possible de négocier avec son assureur ou d’engager une action en justice pour résilier cette dernière. Néanmoins, il est important de souligner que ces démarches en questions prennent du temps et nécessite un arrêt de l’utilisation du véhicule en raison de l’obligation de cette dernière par la législation. De ce fait, engager de longues démarches n’est pas forcément la solution de choix !

Quels sont les conducteurs résiliés inscrits dans une assurance auto ?

Suite à une radiation de l’assuré par son assureur, la souscription de ce dernier à une nouvelle assurance peut devenir plus complexe. En effet, l’assureur s’assure d’inscrire le motif de la résiliation dans le fichier des résiliations automobiles pendant 2 ans. Toutefois, le motif n’est pas affiché si le motif de la résiliation est le suivant :

  • La survenue d’un sinistre,
  • un défaut de paiement. Dans ce cas la résiliation est supprimées une fois la somme due acquittée.

Évidemment, le fichier des résiliations d’assurances automobiles sont consultables par tous les courtiers inscrits sur le réseau d’assurance. Ceci représente un véritable problème pour les conducteurs en raison du refus des compagnies d’assurances de couvrir ces derniers.

Qu’est-ce qu’une supprime de conducteurs résiliés ?

Une fois sont contrat résilié, un conducteur est considéré comme profil à risque auprès des différentes compagnies d’assurance. L’assureur choisit alors d’appliquer au conducteur une supprime d’assurance auto.

Une supprime d’assurance auto est un tarif plus élevé appliqué à celui appliqué à un profil n’ayant pas subit de sinistre. Cette supprime d’assurance est appliquée de la façon suivante :

  • Une supprime de 150% si le conducteur est responsable d’un accident suite à un taux d’alcoolémie dépassant le niveau autorisé,
  • 50% si l’accident est causé par une infraction à certaines règles de la circulation ayant conduit à une suspension entre 2 à 6 mois,
  • une supprime de 100% suite à une suspension dépassant les 6 mois,
  • une supprime de 200% suite à une annulation du permis ou plusieurs suspensions successifs sur une même année,
  • une supprime de 100% suite à une fuite âpres avoir commis un accident,
  • une supprime de 100% si le conducteur ne mentionne pas dans sa déclaration de sinistre l’accident dans lequel il a été impliqué lors des 3 dernières années,
  • une supprime de 50% si le conducteur a été responsable de plus de trois accidents au cours d’une même année.

Toutefois, l’ensemble de ces supprimes reste provisoire pour une durée totale de 2ans. De plus, si ces dernières se cumulent, le montant total n’excédera pas les 400% dans sa totalité.

Rétention d’eau que faire : comment s’en débarrasser?

La rétention d'eau touche généralement les personnes ayant du mal à éliminer l'eau. Cela veut dire que leurs corps stockent cette eau dans certaines...

Comment choisir son programme TV demain ?

Vous souhaitez vous divertir ou vous détendre ? Rien de mieux pour cela que de regarder la télévision depuis chez soi, que ça soit...

Notre sélection de filtre de réalité augmentée les plus marrants

De nos jours, la technologie n’a jamais été aussi présente, et, pourtant, elle ne cesse de nous impressionner par les diverses possibilités qu’elle nous...